Etape 2: La ponction ovarienne

Les ovocytes sont récupérés au sein des follicules par une ponction des ovaires qui a lieu par voie vaginale, sous contrôle échographique et anesthésie locale ou bien générale (sans intubation). Cet acte nécessite une consultation préalable avec un anesthésiste du CHU de Dijon. Le jour du prélèvement des ovocytes correspond au jour: J0. Le prélèvement lui-même dure une dizaine de minutes.

Le nombre d’ovocytes recueillis sera transmis à la patiente avant sa sortie de même qu’un traitement pour soutenir la phase lutéale par progestérone (intravaginale) à débuter le lendemain soir de la ponction. A noter que ce nombre ne signifie pas que ces ovocytes seront tous matures et aptes à être fécondés.

En pratique: la patiente doit se rendre à 7h00 le surlendemain du déclenchement par hCG dans l’unité de chirurgie ambulatoire au 3ème étage de la maternité, à jeun (ni boire ni manger depuis la veille minuit) et venir sans bijou ni maquillage. La patiente après la ponction retournera dans la même unité jusqu’à son départ en début d’après-midi après le passage du médecin gynécologue (et de l’anesthésiste en cas d’anesthésie générale, départ alors 6 heures après la ponction) à condition d’être accompagnée.

L’arrêt de travail commence habituellement le jour de la ponction et dure habituellement 3-5 jours. Il a pour but de prévenir les complications ovariennes (hémorragie, torsion, hyperstimulation…).

Il faut préciser que le syndrome d’hyperstimulation ovarienne est la plus fréquente des complications (3% des cycles). Elle se manifeste par des douleurs et un gonflement abdominal pouvant nécessiter quelques jours d’hospitalisation. Ceci évite les formes graves d’hyperstimulation qui sont extrêmement rares (ascite épanchement pleural, troubles de la coagulation, risque de phlébite et d’embolie pulmonaire…). En cas de signes évocateurs, il est nécessaire de contacter le centre.

Les complications de la ponction (risque anesthésique, péritonite, sacroiléite, hémorragie) sont exceptionnelles.

En cas d’urgence, les patientes peuvent appeler 24h/24h au 03 80 29 36 53.

Retour étapes